[Le Site]

(de Valentin Villenave)

Accueil du [Site] > Articles > Écritures > Essais > Au fait, ils font quoi les jeunes, sur le Web ?

Au fait, ils font quoi les jeunes, sur le Web ?

mercredi 8 décembre 2010, par Valentin.

Ou : quand un geek-musicien-Libriste s’amuse à jouer au consultant...

Il y a quelques mois, le Conseil général du département de l’Essonne m’a contacté1 afin de mener une sorte d’enquête sur le Web. En effet, cette administration territoriale souhaitait alors réévaluer l’ensemble de sa politique à l’égard des jeunes, et un petit "état des lieux" de la présence et des comportements de cette classe d’âge sur le Web semblait à propos.

Je ne suis pas universitaire, ni chercheur, ni communicant, ni essayiste, ni qualifié en quoi que ce soit pour mener une étude digne de ce nom sur ce sujet. D’autres s’y sont employés mieux que moi (j’en ai cités un certain nombre, et j’en découvre encore à l’instant).

Mais bon, la perspective de me faire un peu (très peu, en fait) de sous, et la simplicité du job tel que l’on me l’avait décrit (en bon langage entrepreneurial, ça donne "tu nous fais cinq slides, trois-quatre phrases et ça suffira")... Alors j’ai dit oui.

Oui, sauf que non. Dès mon premier relevé Google (à grands coups de wget et de regexps), il m’est apparu très clairement que deux possibilités s’ouvraient en fait devant moi. Soit jouer les "cinq slides", en dessinant à la truelle quelques vagues conclusions2 d’autant plus frappantes que totalement bidonnées... Soit, eh bien, je ne sais pas, tenter de mener cela de manière honnête ? Ce qui impliquait, par exemple, d’aller lire les ouvrages et articles de référence, de tenter peu à peu, péniblement, de se faire une opinion, de dire "je ne sais pas" lorsque l’on ne sait pas (c’est-à-dire une quantité embarrassante de fois)...

Et, surtout, de faire long. Très long.

Alors voilà. Ce machin (mémoire ? rapport ? étude ?) de plus de 70 pages, si mal adapté aux politiciens-très-importants-très-pressés qui en étaient censément les destinataires finaux, c’est au fond le récit de mon propre cheminement, parsemé de questions dont les réponses nécessiteraient à elles seules autant de thèses de doctorats, et d’étonnements face à ces générations dont je suis objectivement proche (à l’âge de 26 ans), et qui me sont pourtant plus étrangères les unes que les autres.

État des lieux des sujets de discussion des jeunes de 16 à 25 ans sur le Web
Commande du Conseil Général de l’Essonne, juin 2010.
© V. Villenave 2010, licence GNU FDL.

<pdf389>

Ce document est publié sous licence GNU Free Documentation License, avec ses sources au format LibreOffice et les relevés bruts auxquels j’ai procédé.

État des lieux des sujets de discussion des jeunes de 16 à 25 ans sur le Web
(Source au format LibreOffice.)
© V. Villenave 2010, licence GNU FDL.
État des lieux des sujets de discussion des jeunes de 16 à 25 ans sur le Web
(Relevés bruts)

Bonne lecture !
Valentin.


[1Par l’entremise de Jean-Christophe Frachet, compagnon de route émérite du Parti Pirate, merci à lui au passage !

[2Après tout, il y a des précédents en matière de connivences politiques et de rapports bidons...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous n'êtes pas un robot ? Alors veuillez répondre à cette question essentielle :
Quelle est la moitié du mot «toto» ? 

Ajouter un document